Historique du collectif

English


Fonctionnement: Téléférique est né en mars 1999 à l'initiative de Sonia Marques et Etienne Cliquet sous la forme d'un site de téléchargement FTP (File Transfert Protocol). Ce fût la base qui servit au développement futur du collectif. Depuis 2001, Téléférique gère son propre serveur avec l'aide technique de Makoto Yoshihara qui l'administre. Il fonctionne sous le système gratuit Linux (dernière mise à jour Redhat). La base juridique du collectif est une association à but non-lucratif modérée aujourd'hui (2003-2004) par Robin Fercoq, Arnaud Leduc, Erational et Etienne Cliquet. 28 participants provenant d'horizons différents ont jusqu'alors participé à l'activité du serveur dans le répertoire stations. Les premières collaborations consistaient à héberger des projets spécifiques. Depuis 2003, les participants obtiennent un accès complet et permanent à leur répertoire individuel sur le serveur (Christian Vialard, Jeff Guess, Kolkoz, Christophe Lemaitre, Emilie Pitoiset, Sonia Marques, Maria Wutz, Makoto Yoshihara, Thomas Zoritchak, et les membres du bureau Robin Fercoq, Dindon, Erational, Etienne Cliquet à ce jour). Les participants proviennent de contextes différents, art, science, informatique, architecture, pédagogie...

Enjeux: Téléférique expérimente des formes collectives de diffusion, de production et d'archivage en organisant par exemple des démos et projets collectifs en réseaux. D'autre part, chaque participant poursuit une activité singulière. Individuel et collectif, local et global s'entrecroisent. Le téléchargement sur le serveur se caractérise plutôt par son caractère permanent, froid et anonyme. Les démos sont davantage temporaires, collectives, chaudes et locales. Pour en savoir plus, nous conseillons la lecture du texte d'intervention de Téléférique à Beaubourg le 20 juin 2004.

Interface: L'interface de Téléférique adopte une esthétique par défaut, susceptible de convenir au plus grand nombre des participants par son caractère non spécifique. Par ailleurs, chaque participant et chaque projet collectif utilise l'univers graphique qui lui convient.

November 16, 2003

Collective History


Statement: Teleferique collective is born in march 1999, initiated by Sonia Marques and Etienne Cliquet with a simple FTP site (File Transfert Protocol). Since 2001, our own server is administrated by Makoto Yoshihara. It functions with Linux (RedHat). Teleferique has been declared as a non-profit organization in 2002 and actually moderated by Erational, Arnaud Leduc, Robin Fercoq and Etienne Cliquet. 28 participants have been involved (stations directory). Today, each participant has a permanent access to an individual directory and collective tools (Christian Vialard, Jeff Guess, Kolkoz, Christophe Lemaitre, Emilie Pitoiset, Sonia Marques, Maria Wutz, Makoto Yoshihara, Thomas Zoritchak, et les membres du bureau Robin Fercoq, Dindon, Erational, Etienne Cliquet à ce jour). We have different background as art, computer science, architecture, pedagogy.

Stakes: Teleferique invents participative forms of diffusion and production which try to bridge the gap between individual and collective, local and global, cold and warm with the intention of preserving cooperation and citizenship in the collective. On one hand, on-line activity on the server is permanent, anonymous, individual and cold. On the other, off-line activities like demos, which take place in physical spaces, are temporary, collective, local and warm. For further informations, read demo23 (french only).

Interface: Téléférique is a collective space. You will not see a hegemonic graphical component but rather an overall Default Aesthetic. Each time, participant and project will use a different graphic design.

November 16, 2003